Don de la Fondation SMB-WINNING Consortium: le Petit Prince en braille pour le centre Sogué.

 La Fondation SMB-Winning Consortium a offert cinq exemplaires en braille du Petit Prince aux élèves malvoyants ou non voyants du centre Sogué de Taouyah, vendredi 20 janvier 2017 au Centre culturel franco-guinéen. Le don entre dans le cadre de la préparation du très prochain événement culturel « Conakry capitale mondiale du livre 2017 ». La cérémonie a été dirigée par le président de la Fondation SMB-Winning Consortium, Frédéric Bouzigues, et le commissaire général du projet, Sansy Kaba Diakité.

La directrice du Centre Sogué, Madame Delphine Senya Zoumanigui avec Madame Armelle Golinhac, bénévole.

De nombreuses institutions y étaient représentées. Il y avait notamment le ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, le ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique, l’ambassade de France, l’association Entraide Guinée, l’Association des écrivains guinéens – représentée par son président Lamine Capi Camara –, le cabinet conseil de « Conakry capitale mondiale du livre 2017 », le corps enseignant de Sogué et ses élèves conduits par leur directrice Mme Delphine Senya Zoumanigui. Il y avait également Mme Chantal, une nouvelle ambassadrice du projet culturel, et la bénévole Armelle Charles, qui, à travers des sponsors anonymes, mène des actions admirables dans ce centre et y poursuit des projets utiles (forage d’eau, constitution d’une bibliothèque braille, restauration des pensionnaires du centre…).

Le directeur National Adjoint, Mohemed Diaby, remettant un exemplaire du Petit Prince en braille au Doyen du Centre Sogué.

La Fondation SMB-Winning Consortium avait initialement projeté le dessin animé du Petit Prince au Centre culturel franco-guinéen à l’intention des élèves malvoyants ou non voyants de Sogué pour leur permettre une première familiarisation au célèbre conte philosophique d’Antoine de Saint-Exupéry. Les exemplaires en braille viennent en complément. L’idée est que, en s’inspirant du Petit Prince, le centre Sogué, le lycée français Albert Camus et une vingtaine d’artistes guinéens associés à « Conakry capitale mondiale du livre 2017 » réalisent, chacun à leur manière, une réplique du livre-objet sculpté en aluminium par le plasticien niçois Stéphane Cipre, l’un des ambassadeurs du projet. Après l’avoir présentée au CCFG, Cipre a offert sa sculpture, baptisée « Liberté », au président Alpha Condé le 7 juillet 2016 lors d’une cérémonie.

La version en braille du Petit Prince existe en mille exemplaires seulement. Elle a été réalisée par l’association niçoise ARRIMAGE, dont le président Claude Garrandès a été frappé de cécité à l’âge de 12 ans. La Fondation Saint-Exupéry – qui appuie elle aussi « Conakry capitale mondiale du livre 2017 » – et l’Institut français des lettres et manuscrits ont soutenu la traduction tactile du Petit Prince. Que cinq exemplaires tactiles sur mille de ce magnifique ouvrage soient aujourd’hui à la disposition du centre Sogué montre toute l’attention que la Fondation SMB-Winning Consortium accorde, parmi tant d’autres objectifs, à l’émancipation des malvoyants ou non voyants guinéens.

Les dessins et les aquarelles réalisés par Saint-Exupéry pour illuminer son livre sont en gaufrage dans la version en braille pour permettre une appréhension totale du Petit Prince par les handicapés visuels. C’est une première dans l’histoire du braille, un système d’alphabet en relief permettant aux aveugles et malvoyants de lire avec les doigts mais aussi d’écrire. Les élèves de Sogué peuvent désormais lire le chef-d’œuvre de Saint-Exupéry mais aussi appréhender toutes ses illustrations.

Les différents intervenants à la séance de remise des cinq exemplaires en braille au centre Sogué ont salué cette première opportunité qui est offerte à ses élèves d’accéder à la lumière des belles-lettres. Des personnes physiques et morales dévouées aux actions caritatives cherchent à le doter d’une bibliothèque en braille.

Le centre Sogué de Taouyah accueille des handicapés visuels de 7 à 50 ans. Il est rattaché au ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance. Il dispense les programmes des écoles primaires guinéennes, de sorte que ses admis à l’examen d’entrée en 7e peuvent intégrer n’importe quel collège de la capitale.

Le Petit Prince a été édité et publié à New-York pendant la Seconde Guerre mondiale (1943). Par son style dépouillé et sa magie narrative, il s’adresse à la fois aux enfants et aux adultes et ouvre à des réflexions profondes sur la vie et sur les actions humaines. Il est traduit en près de 300 langues.

Nul doute que la Fondation SMB-Winning Consortium a fait bonne œuvre en rendant accessible aux élèves de Sogué une œuvre littéraire magistrale mais également en les associant à un événement culturel de l’UNESCO qui a une portée internationale, « Conakry capitale mondiale du livre 2017 », et qui se déroulera dans la capitale guinéenne du 23 avril 2017, Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, et s’achèvera le 22 avril 2017.

El Béchir Guinée Matin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *