Fadi Wazni à Guinéenews© : « Le Consortium SMB-Winning confirme son projet de raffinerie et de chemin de fer»

Dans la foulée de la tenue de son conseil d’administration, Guinéenews© a eu un entretien avec le Président du Conseil d’Administration de la Société Minière de Boké (SMB), M. Fadi Wazni. Dans cet entretien exclusif, M. Wazni parle de l’état de santé et des perspectives du nouveau fleuron de l’industrie bauxitique de la Guinée qu’est devenue la SMB.

Guinéenews© : Suite au Conseil d’Administration du 28 juin, quelles sont les grandes annonces du consortium SMB-Winning ?

Fadi Wazni : Suite à la tenue de son Conseil d’Administration, le Consortium SMB-Winning confirme son projet de raffinerie et de chemin de fer annoncé en décembre 2017, qui représentera un investissement de trois milliards de dollars US. Je rappelle que le Consortium a déjà investi plus de 1 milliard 400 millions de dollars US en Guinée à ce jour.

Nous en profitons plus largement pour réaffirmer notre ambition de participer au développement local du secteur minier guinéen en jetant les bases d’une filière intégrée qui bénéficie au plus grand nombre, notamment dans la région de Boké.

La signature d’un protocole d’accord le 22 mars avec le gouvernement guinéen nous avait déjà confirmé le plein soutien de l’État à notre projet minier, qui bénéficie à l’ensemble de la région de Boké.

Guinéenews© : La transformation locale des matières premières est une priorité pour la Guinée, mais beaucoup de projets n’ont toujours pas vu le jour. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet de raffinerie ?

Fadi Wazni : Ce projet de raffinerie en Guinée s’inscrit effectivement dans un contexte de montée en gamme du secteur minier guinéen. Une région minière de classe internationale comme Boké doit avoir une raffinerie pour valoriser au mieux le potentiel de transformation locale de la bauxite. Et nous sommes très fiers au sein du consortium SMB-Winning d’accompagner le développement de l’industrie guinéenne en ce sens.

La phase de construction de la raffinerie et de la voie ferrée devrait créer 10 000 emplois et mobiliser les entreprises locales expertes en génie civil, carrière, constructions et services. La raffinerie sera installée à Dapilon, dans la Zone Économique Spéciale de Boké. La capacité de la raffinerie devrait atteindre un million de tonnes d’alumine.

Guinéenews© : Quelles zones sont concernées par l’implantation de la nouvelle voie ferrée ?

Fadi Wazni : Ce chemin de fer a vocation à désenclaver les zones minéralisées de Boffa et Télimélé. Il sera d’une longueur de 135 kilomètres, avec un début des travaux dès 2019. Comme je l’expliquais précédemment, la construction de cette voie ferrée va permettre la création de milliers d’emplois et mobiliser de nombreuses entreprises locales, pour le plus grand bénéfice de la région.

Une fois désenclavée par le chemin de fer, la Zone de Boké, Boffa, Télimélé deviendra pour le Consortium un corridor de croissance agricole et de développement de PMEs sous- traitantes.

En tant qu’entreprise attachée au respect des standards environnementaux les plus exigeants et au développement local, des études d’impacts et des concertations avec les communautés proches du tracé de la voie ferrée sont menées afin que ce projet bénéficie au plus grand monde.

Guinéenews© : Concernant le transport de la bauxite, comment le consortium organise ses opérations avec les sous-traitants ?

Fadi Wazni : Comme convenu depuis le départ, le consortium gère lui-même une partie du transport à travers UMS et WAP mais contribue également au développement local en travaillant avec des entreprises de la région de Boké.

Pour vous faire une idée sur l’année 2018, à ce jour, les transporteurs nationaux organisés en coopératives ont transporté plus de 10 millions de tonnes de bauxite soit plus de la moitié de la production de la SMB sur les six premiers mois de l’année.

De plus, les petits transporteurs vont être redéployés vers de nouvelles coopératives autour de transporteurs professionnels, toujours en privilégiant les structures de la région de Boké.

C’est déjà une belle réussite pour le développement du secteur des transports de la région de Boké mais nous ne comptons pas nous arrêter là. Plusieurs initiatives sont en cours pour continuer à améliorer la situation des transporteurs locaux : mise à disposition de camions, favorisation des coopératives de transport de Boké, sensibilisation continue aux normes Santé, Sécurité, Environnement internationales de nos employés et sous-traitants.

Guinéenews© : Après trois ans d’existence, quelle place occupent les Guinéens au sein du consortium ?

Fadi Wazni : En ce qui concerne la situation de nos ressources humaines, le consortium emploie à ce jour précisément 7663 personnes dont 6875 employés Guinéens pour 788 employés étrangers, soit 90% d’employés locaux. Cela fait du consortium SMB-Winning une des plus importantes entreprises guinéennes !

L’objectif du consortium est d’atteindre le ratio de 95% d’employés locaux d’ici à 2022, grâce notamment à la formation de nos employés afin d’élever leur niveau de compétences techniques.

En parallèle, nous nous sommes engagés à favoriser les ressortissants nationaux à la direction des ressources humaines de certaines de nos entités non pourvues. Le processus de sélection et de recrutement d’un Directeur des ressources humaines guinéen pour ces entités est déjà en cours.

Propos recueillis par Amadou Tham Camara