Football: la SMB sponsorise le WAKRIYA AC !

La Société minière de Boké (SMB) soutient le Wakriya Athletic Club (WAC). Son directeur général Frédéric Bouzigues, président de la Fondation SMB-Winning Consortium et président de la Chambre des mines de Guinée, a remis un gros chèque au président du club, le Dr Mikaïlou Sampou. Le don a eu lieu dans le magnifique immeuble Wazni, qui abrite la société United Mining Supply (UMS) et la SMB à Sanfil, dans la commune de Kaloum. Il s’inscrit dans la longue série d’actions de développement local menées par la Société minière de Boké dans plusieurs domaines.

Club à 100 % privé, le Wakriya AC a été fondé il y a trois ans par le Dr. Mikaïlou Sampou, un pharmacien appartenant à une famille férue de foot, celle de feu Ibrahima Sampou, un supporter célèbre à Boké. Le WAC est une équipe de Malapouya – une sous-préfecture de Boké où la SMB a des plateformes de bauxite – qui évolue en ligue 1.

Le Wakriya AC a fait une percée remarquable dans le football guinéen en trois ans. Il a gravi les divisions de saison en saison. De la nationale en 2014, il est passé à la ligue 2 l’année suivante et à la ligue 1 en 2016. Au terme de la 19e journée de compétition, il conserve sa deuxième place, derrière le Horoya AC, après son match nul (0-0) en déplacement ce weekend contre le Gangan FC de Kindia.

Le club a un domaine à Boké où il compte installer une petite académie de football, avec l’ambition déclarée de grandir et d’atteindre son autonomie.

Les joueurs sont aux deux-tiers des professionnels recrutés sur place ou à Conakry. Les autres sont des natifs de Boké. L’équipe est coachée par Sékou Somparé, l’entraîneur qui l’a fait monter en ligue 1. Il est secondé par le tandem formé par Guillaume Soumah et Aboubacar Camara Masago. Le club a maintenu dans l’encadrement tous les techniciens qui l’ont accompagné dans son ascension depuis la nationale. Il a trois équipes : cadets, juniors et séniors. Chacune d’elles a son encadrement technique.

Depuis la saison 2001-2002, Boké n’avait pas eu un club en ligue 1. Le Club olympique de Kakandé (COK) avait remporté la coupe PDG, sous le premier régime, et joué la compétition africaine. Il a fini par décliner et, en 2002, il a été rétrogradé en L2, la division plafond pour toutes les équipes de Boké. À ce compte, le Wakriya AC est un monument local, ses sociétaires sont adulés à Boké.

Après avoir raccroché les magres, Ibrahima Tawel Camara a eu une carrière d’entraîneur en nationale et en ligue 2 dans les préfectures. Il a même remporté une coupe cadets. En 2004 il s’est engagé dans l’administration du football. Aujourd’hui, il est le président de la Ligue régionale de Boké. Natif de cette préfecture, il apporte un appui institutionnel et technique au Wakriya AC.

L’ancien gardien de buts italien et ancien entraîneur d’équipes guinéennes de ligue 1 Dario Marigo a été désigné par la SMB pour aider le Wakriya AC à se moderniser et à se professionnaliser davantage. Son engagement ne va pas jusqu’au terrain pour le moment, il manage l’aspect structurel du club. Il a vu jouer l’équipe et, malgré sa jeunesse, l’a trouvée bien disposée sur le terrain, avec un bon schéma tactique et de remarquables ressources techniques. À ses yeux, le club est en de bonnes mains, l’entraîneur est excellent et le président lui a fait une impression favorable.

Toutes ces qualités l’ont disposé à accepter la demande de la SMB. Son expérience d’entraîneur étranger en Guinée a été parsemée de ronces et d’épines, il en garde une certaine déception. Il a dû s’éloigner quelque peu du football pour se consacrer à l’entraînement au tennis dans certains hôtels de la capitale. Gageons que les instances de la SMB et la séduction du Wakriya AC finiront par ressusciter ses anciens amours.

Le WAC a longtemps cherché des sponsors. Il a tapé à la porte de toutes les sociétés minières opérant à Boké. Seule la SMB a réagi favorablement. Le chèque qu’elle lui a donné n’est qu’une entrée en matière. Les négociations avec la société se poursuivent pour le sponsoring de la saison prochaine. La SMB sera désormais aux côtés du club de Malapouya et l’aidera à accroître ses performances.

D’ailleurs, qui se ressemblent s’assemblent. Le Wakriya AC et le consortium SMB-Winning ont tous les deux connu une montée en puissance ces deux dernières années, chacun dans leur domaine.

Wakriya est le village de Boké où résidait le roi des Landouma. Avec son effort, sa persévérance et l’appui de la SMB, le club éponyme sera peut-être un jour, lui aussi, sacré roi. Du foot guinéen.

El Béchir

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *