L’installation en Guinée du Centre africain pour le développement minier (CADM), un atout pour l’ensemble des acteurs du secteur

À l’issue du 31e sommet de l’Union Africaine (UA) qui s’est achevé lundi dernier à Nouakchott en Mauritanie, l’institution panafricaine a choisi la République de Guinée comme pays d’accueil pour le futur Centre africain pour le développement minier (CADM). Les dirigeants du consortium SMB-Winning se réjouissent de voir la Guinée accueillir cette institution stratégique pour le futur du secteur minier en Afrique.

Ce centre a vocation à fournir un appui stratégique opérationnel pour la Vision africaine des mines (AVM) et pour le plan d’action qui en découle. Il doit notamment permettre une meilleure coordination des États membres ainsi que des organisations nationales et régionales pour mettre en valeur les ressources minières en Afrique tout en contribuant à une croissance économique plus inclusive.

Pour le consortium SMB-Winning, premier producteur de bauxite de Guinée avec près de 31 millions de tonnes exportées en 2017, l’implantation du CADM en Guinée signale le retour de la Guinée parmi les grands pays miniers d’Afrique. Créé en 2015, peu après la vague de réforme du secteur des mines, SMB-Winning s’est lancé dans l’exploitation minière avec une approche novatrice et moderne, en accordant une place majeure au développement local et relations communautaires.

La recherche constante par le consortium SMB-Winning de la conformité de ses activités aux meilleurs standards environnementaux, sociaux, de santé et de sécurité, en fait une entreprise citoyenne soucieuse de sa responsabilité sociétale et du caractère durable de son impact socio-économique dans son environnement communautaire et national. À ce titre, elle entend contribuer activement à la réalisation de la Vision africaine des mines.

« C’est une grande fierté pour l’ensemble du personnel du consortium SMB-Winning de voir la Guinée accueillir le Centre africain pour le développement minier, déclare Fadi Wazni, président du conseil d’administration du consortium SMB-Winning, Le choix de la Guinée par l’Union africaine démontre que les réformes du gouvernement guinéen pour le développement d’un secteur minier responsable et durable, en partenariat avec le secteur privé, est un exemple à suivre pour les autres pays africains. »

Pour M. SUN Xiushun, président du groupe Winning Interntaional, « l’arrivée du Centre africain de développement minier symbolise la reconnaissance des avancées pionnières de la Guinée dans le secteur minier ces dernières années, avancées auxquelles le consortium SMB-Winning a fortement contribué. Nous sommes bien entendu à la disposition du gouvernement guinéen pour contribuer au rayonnement et au développement de ce centre ».