Sauvetage d’un bateau de pêche en perdition
5 pêcheurs sauvés de la noyade par l’équipage d’un bateau du Consortium SMB WINNING

Dans la nuit du 7 au 8 février 2017, 5 pêcheurs ont pu être sauvés in-extremis d’une mort certaine, grâce à l’intervention courageuse de l’équipage du BOKE WINNING STAR, navire du Consortium SMB WINNING, et de son remorqueur WINNING PIONEER 2, ainsi que de la communication avec les équipes opérationnelles de Kamsar.

Récit :

Des vents violents et des creux de plus de 2 mètres dans la nuit du 7 février 2017 au large de Kamsar laissés présager des conditions difficiles pour les activités de pêches artisanales et rendaient celles-ci périlleuses, au risque de la vie des pécheurs tentant de sortir en mer dans l’exercice de leur métier.

De son côté, l’équipage du navire BOKE WINNING STAR renforçait sa vigilance pour ses dernières opérations de chargement. Bien que KAMSAR fût encore dans la pénombre en ce matin du 8 février, vers 7 heures, l’équipage en alerte constante pendant son travail a aperçu une pirogue de pêcheurs en perdition au milieu de l’océan déchainé.

Ne pouvant manœuvrer le BOKE WINNING STAR pour le sauvetage de la pirogue, M. Suwito Teguh Arrifianto, capitaine du navire, a rapidement contacté M. Fajar Trianto capitaine du remorqueur WINNING PIONEER 2 par Radio VHF, qui amarrait juste à côté.

Armé de tout son courage, le capitaine Trianto leva immédiatement l’ancre pour une opération de sauvetage de la pirogue en perdition et de ses 5 occupants. Le remorqueur naviguant à pleine vitesse, surmontant le vent et les vagues, arriva tout près du bateau de pêche en quelques minutes pour sauver les cinq pêcheurs. Face à des vagues impitoyables s’abattant sans cesse, les marins courageux du remorqueur ont pu amarrer les câbles aux bateaux de pêche et ainsi le remorquer et sauver son équipage.

Mais, la nature est ainsi faite que la mer ne renonce jamais. Il est dit dans un texte que « ce n’est pas l’homme qui prend la mer, mais la mer qui prend l’homme ». Ne pouvant admettre que les hommes aient ainsi surmonté cette épreuve, pendant le remorquage, la mer, dans une ultime attaque, fit tomber un pêcheur par-dessus la pirogue. Bravant ce nouveau danger, l’équipage du remorqueur prit la bouée de sauvetage et la lança en direction du pêcheur prisonnier des vagues. Le pêcheur voyant l’aube de la vie, attrapa instinctivement la bouée de sauvetage : tout l’équipage du remorqueur s’unit pour sauver de la noyade le pécheur tombé à l’eau. Pour cette fois, le brave pêcheur s’en sortira avec une légère blessure à la main droite.

Pris en charge avec ses autres compagnons d’infortune, ils reçurent tous des couvertures et un repas chaud une fois en sécurité à bord du remorqueur.

Le Consortium SMB WINNING ayant immédiatement reçu le rapport du Capitaine du navire, la direction, le département de sécurité, et le département de gestion des navires ont mis rapidement en place l’équipe d’urgence. Ils ont ainsi pu guider le BOKE WINNING STAR et son remorqueur en appliquant les consignes de sécurité internationales en matière de sauvetage. Le bureau du Consortium SMB WINNING basé à Kamsar a ainsi organisé le retour des pécheurs auprès de leur famille.

Tout au long du processus de sauvetage, les personnes venant de différents pays se sont ensemble unis dans la solidarité si particulière aux hommes de mer, rappelant que celle-ci est dangereuse et qu’il faut la connaitre, l’appréhender sans jamais vouloir la dominer.

Dans ce formidable élan de solidarité, les marins Guinéens, Chinois, Singapouriens, Indonésiens, Birmans et Bangladais, n’ont eu en tête que la volonté de sauver des vies en coopérant ensemble : quelles que soient leur origine, leur culture, leur ethnie, leur religion et leur langue, ils ont travaillé et coopéré ensemble en s’engageant dans la même mission enfin d’éviter des dégâts matériels et des blessures, des pertes et des morts.

Peut-être que cette collaboration a touché Dieu, car après avoir secouru les pêcheurs, le vent s’est arrêté et la mer s’est calmée, et les embarcations ont été préservées.

De retour à Kamsar, après avoir exprimé leur gratitude, ils ont à nouveau embarqué sur des bateaux dont ils dépendent pour vivre. Les pêcheurs ont repris espoir et sont repartis vers leur avenir.

Le Consortium SMB WINNING est actuellement engagé dans la construction d’un centre opérationnel de contrôle pour améliorer davantage la sécurité e, mer de tous les marins, pêcheurs ou équipage de navire porte container ou minéralier et y voit ainsi un signe  pour redoubler d’efforts dans la mise en service rapide de ce centre.

Les pêcheurs sauvés sont :

OUSMANE CAMARA, 28 ans, MOHAMED TOURE, 45 ans, ABDUL K BANGOURA, 38 ans, ABOUBAKAR BANGOURA, 23 ans, ALMAMY BANGOURA, 47 ans, tous originaires de KAMSAR.

Récit de QIAO Peitong.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *