Le secteur minier porte la croissance de l’économie

Si l’on en croit le rapport de fin de mission du FMI du 29 juillet 2016 et de l’institut géologique de Survey (USA) paru dans le journal britannique Bloomberg 08 septembre 2016, la Guinée va être le 3ème grand pays producteur mondial de bauxite. En fait, l’industrie minière enregistre plusieurs implantations de sociétés notamment dans la région de Boké. Et le journal britannique note que la Guinée est en train de distancer l’Australie et deviendra l’année prochaine le principal fournisseur de la Chine, par ailleurs, le plus grand fabricant d’aluminium au monde. Ce qui impacte comme jamais les exportations de la Guinée qui, il y a encore deux ans ne fournissait presque rien.

Selon Ron Knapp, le secrétaire général de l’Institut international de l’aluminium, les livraisons de la Guinée vers la Chine atteindront les 13 millions de tonnes cette année, contre seulement 300.000 tonnes en 2015, quand les volumes de l’année 2014 étaient simplement négligeables. Ron Knapp a fait cette déclaration, le 8 septembre dans une interview lors de la conférence sur l’industrie à Shanghai. Autant dire que cela propulsera la Guinée au rang de deuxième exportateur de bauxite en surclassant la Malaisie, avant de battre l’Australie dès 2017.

S’il n’a pas donné de prévisions spécifiques en termes de volume pour 2017, Ron Knapp a assuré que « La Guinée a un rôle majeur, à moyen et long termes sur les approvisionnements en bauxite, à travers le monde. » En effet, Les demandes annuelles mondiales sont évaluées entre 45-et-50 millions de tonnes d’approvisionnement supplémentaire de bauxite en 2020, et « l’arrivée de la Guinée sur le marché de la bauxite dans cette partie de l’Asie, permettra de déterminer les limites du marché pour les autres participants, » at-il dit.

 

Une CROISSANCE RAPIDE ET STIMULANTE…

L’année dernière, la Chine a représenté 55% de la production mondiale de l’aluminium, déjà en hausse de 25 %, dix ans plus tôt, et son premier producteur Hongqiao Group Ltd est, à ce jour, le leader mondial du métal. Cette croissance rapide a stimulé la demande en bauxite, les importations totales de la Chine sont passées de 30 millions de tonnes en 2010 à 56 millions de tonnes l’an dernier. La Guinée possède environ un quart des réserves mondiales connues, selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis.

La Chine a « réussi à diversifier » ses achats de bauxite, suite à la décision de l’Indonésie d’interdire les expéditions de minerais non traités en 2014, ce qui a provoqué, cette année, une chute des exportations en provenance de la Malaisie. Yin Zhonglin, ingénieur senior chez Aluminum Corp. of China Ltd  a pour sa part avisé que «La Guinée et le Brésil  ont émergé comme les principaux fournisseurs ainsi que l’Australie. À plus long terme, le Laos et le Cambodge pourraient également devenir d’importants fournisseurs, mais ils sont actuellement limités par les infrastructures de transport « .

Notons que le groupe Hongqiao contrôle de près les ressources de bauxite en Guinée, et approvisionne ses propres raffineries dans la province côtière de Shandong en Chine.

Par ailleurs, Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a déclaré en juillet que l’investissement dans l’extraction de la bauxite dépassera les 2 milliards de dollars dans quelques années, conférant à la Guinée un rôle majeur sur le marché mondial.

La Guinée doit sa croissance   à l’industrie de la bauxite et le dernier rapport du FMI atteste que la Compagnie des Bauxites de Guinée (SMB)] CBG et surtout la Société Minière de Boké (SMB) ont permis une avancée de 3, 5% à plus de 5, 5%

La SMB, coentreprise intégrée verticalement comprenant UMS pour la logistique locale, Singapour Winning Port Afrique (expédition) et Shan Dong Weiqiao Group (le plus grand producteur d’aluminium non-état de la Chine) est le nouveau producteur dans le secteur de la bauxite de la Guinée depuis les 15 dernières années. La société a commencé ses opérations en Juillet 2015, après un investissement initial de 200 millions $. La décision d’investissement a été déclenchée par des facteurs externes et internes.

Le nouveau code minier de la Guinée a amélioré la rentabilité des nouveaux projets miniers. Les exportations de la SMB devraient atteindre 10-13 millions de tonnes en cette année, ce qui ferait de la Guinée le 3ème plus grand producteur de bauxite dans le monde. Alors que les prévisions initiales de production ont souligné 410K tonnes / mois, la SMB a accéléré son expansion et la production a été en moyenne 800k tonnes / mois. L’orientation de l’entreprise indique que 2016 la production pourrait atteindre 13 millions de tonnes.

La production de la bauxite en Australie

L’Australie va expédier environ 19 millions de tonnes de bauxite cette année vers la Chine, une légère baisse par rapport aux 19,6 millions de tonnes en 2015, la Malaisie, quant à elle est passée de 24 à 8 millions de tonnes en 2015, suite à la décision d’interdire l’exploitation minière pour des raisons environnementales, selon les données de l’institut. Un moratoire sur l’exploitation minière, mis en place cette année, a été prolongé jusqu’au 31 décembre. Ron Knapp souligne que la Malaisie possède de petites réserves et elle était seulement une alternative à court terme » pour l’industrie de l’année dernière.

Liens: http://www.bloomberg. com/news/articles/2016-09-09/ guinea-goes-from-zero-to-hero- for-world-s-top-aluminum- producer et imf.org

En tout cas, il faut noter que dans les années à venir la Guinée continuera à faire parler d’elle sur l’échelle mondiale de la bauxitique si toutefois les gouvernants continuent de placer la confiance aux sociétés juniors et aux promoteurs locaux.

                                                                                                                                                      Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *